Le verger

Jacques a planté, en janvier 2017

80 arbres fruitiers, sur une parcelle mitoyenne de la ferme. Une soixantaine de pommiers, qu'il devra greffer au printemps 2018. Mais aussi une vingtaine de poiriers, pruniers, noisetiers. Cette parcelle, que nous venons de récupérer, était jusqu'à l'été dernier cultivée en blé, maïs ou colza. Les fermiers nous l'on rendue car elle est très humide et compliquée à exploiter avec de grosses machines agricoles. Nous l'avons assainie à l'automne en drainant l'eau pour qu'elle remplisse une petite retenue.

Elle été durement exploitée, aussi devons nous faire notre possible pour rendre au sol sa richesse, son équilibre naturel. C'est pourquoi nous plantant toutes ces espèces, nous avons ajouté de l'engrais naturel et des coquilles d'huitres broyées. Nous allons y semer une "prairie fleurie" avec une vingtaine d'espèces de végétaux qui apporterons chacun leur vertue propre. Nous pensons aussi cultiver quelques espèces entre les arbres: framboisiers peut être? 

A l'heure où j'écris ces lignes et malgré le manque d'eau de plus en plus criant, les nouveaux plans semblent avoir pris racine.